Le mardi 13 décembre 2016, un vibrant hommage a été rendu au Commandant Antoine de Saint-Exupéry au Panthéon, à Paris, à l’occasion des 70 ans de la publication du livre Le Petit Prince en France (éditions Gallimard, 1946).

© Ministère de la Défense

Journal de 13h de TF1 du 13/12/2016
 

Sous la coupole du Panthéon éclairée aux couleurs de la République, une cérémonie d’hommage national a été célébrée sous la présidence de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, de Mme Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, et du général d’armée aérienne André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air.

 

by4c0173

Discours de Jean-Yves Le Drian, Ministre de Défense

Photo : © Ministère de la Défense / Roland Pellegrino

 

Cet événement, tourné vers la jeunesse, s’est déroulé face à l’inscription à la mémoire du créateur du Petit Prince, apposée sur l’un des murs de la grande nef du Panthéon par le gouvernement français le 17 septembre 1965, en présence de membres de la famille de l’illustre écrivain-aviateur, de hautes personnalités françaises et étrangères et de plusieurs délégations civiles et militaires.

 

czkg5b_wgaeuble

Cérémonie d’hommage au Commandant Antoine de Saint Exupéry sous la coupole du Panthéon

Crédits Photo : ©A. Jeuland/Armée de l’Air

 

Aviateurs, écrivains, artistes, jeunes gens et membres de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry sont ainsi venus perpétuer la mémoire de cet auteur et ancien pilote de l’Armée de l’Air, dans le but de transmettre aux jeunes un message humaniste et universel. Durant la cérémonie, le chœur de l’Armée française a interprété plusieurs chants, dont la Marseillaise, de manière à ponctuer les interventions de plusieurs jeunes lauréats du Labo des histoires et de l’Institut de l’engagement soutenus par la Fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse, qui ont lu des extraits de l’œuvre du grand écrivain retraçant son parcours d’auteur et d’aviateur de légende en rapport avec leurs expériences personnelles. Deux jeunes de l’association Miroir ont également interprété un extrait de Vol de nuit lors de cette cérémonie solennelle.

 

2016-hommage-au-commandant-st-exupery-pantheon-048

Hommage des jeunes de l’Association Miroir

Photo : © FASEJ / Farida Brechemier

 

« Pilote, écrivain, combattant, Saint-Exupéry fut tout cela à la fois et de façon indissociable, a indiqué le ministre de la Défense. Avec lui, l’aéronautique civile et militaire est entrée au Panthéon des lettres, tandis que chacun de ses livres nous rappelle l’épopée technique et humaine des pionniers de l’aviation, dont il fut à la fois l’acteur et le héros ».

 

by4c0200

Discours d’Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication

Photo : © Ministère de la Défense / Roland Pellegrino

« Humaniste militant » a ajouté M. Le Drian, ayant à cœur « la volonté d’union » selon la ministre de la Culture, Mme Azoulay, la figure de l’écrivain-aviateur demeure plus que jamais une inspiration pour de nombreuses générations à travers le monde et tout particulièrement auprès des jeunes, citoyens de demain.

« A l’heure où notre pays doit relever des défis majeurs, l’humanisme d’Antoine de Saint Exupéry est une ressource plus que jamais nécessaire à notre République », a affirmé M. Jean-Yves Le Drian. Sa collègue Mme Audrey Azoulay a exalté quant à elle « la volonté d’union » des Français du « commandant-poète ».

« Convaincu de la force de l’art parce qu’il était un grand poète, Antoine de Saint-Exupéry en connaissait aussi la force de rassemblement. Et au-delà même de son expression artistique, son existence entière portait sa volonté d’union », a affirmé la ministre de la Culture. Elle a mis en avant l’appel lancé par Saint-Exupéry depuis New York en 1942, trois semaines après le débarquement allié en Afrique du Nord: « Français, réconcilions-nous pour servir ».

 

bb0u1340

Pose des gerbes devant la plaque à la mémoire d’Antoine de Saint Exupéry

De gauche à droite : François d’Agay, neveu et filleul d’Antoine de Saint Exupéry, Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication et le Général d’armée aérienne André Lanata, Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air

Photo : © Ministère de la Défense / Roland Pellegrino

 

« Il était de ces artistes, de ces écrivains qui considèrent l’engagement pour leur patrie comme une évidence », a souligné la ministre. « L’ampleur de son héritage se mesure à son universalité et à sa capacité à s’adresser aux générations qui l’ont suivi », a-t-elle dit.

Le Ministre de la Défense a insisté sur « l’engagement » du pilote disparu en service commandé le 31 juillet 1944, aux commandes d’un Lockheed P-38 Lightning au large de Marseille, alors qu’il effectuait une mission pour préparer le débarquement des Alliés en Provence. Le commandant Antoine de Saint Exupéry n’a cessé d’enrichir le patrimoine de l’Armée de l’Air à travers ses écrits. « Aujourd’hui, l’Armée de l’Air conserve le souvenir d’un de ses glorieux anciens, a expliqué le ministre de la Défense. La présence sur les rangs d’un détachement d’aviateurs de l’escadrille « Le Petit Prince » de la base aérienne 709 en témoigne ».

À l’occasion de cette commémoration nationale, les photographes-plasticiens Manolo Chrétien et Pia Loro ont exposé une œuvre monumentale  » Grand et Petit Prince » à l’effigie d’Antoine de Saint Exupéry et de son Petit Prince sur la façade du Panthéon.

 

Crédits Photos :
© FASEJ
© Terre d’exception
© Labo des Histoires

 

discours-jean-yves-le-drian
Discours de Jean-Yves Le Drian,
Ministre de la Défense

discours-audrey-azoulay
Discours d’Audrey Azoulay,
Ministre de la Culture et de la Communication